Grande-Bretagne : Condamnation des premiers djihadistes

Grande-Bretagne : Condamnation des premiers djihadistes

A l’instar de la France, la Grande-Bretagne a procédé mercredi à ses premières condamnations de djihadistes. Deux frères originaires de Londres ont été condamnés pour avoir fréquenté un camp d’entraînement djihadiste en Syrie.

comdamnation-gb-djihadInculpés pour « association de malfaiteurs en vue de rejoindre un camp d’entraînement terroriste », Mohommod Hassin Nawaz, âgé de 31 ans, et Hamza Nawaz, âgé de 23 ans, ont été jugés coupables et condamnés à des peines de prison respectives de quatre ans et de trois ans et demi. Les deux frères ont été arrêtés en septembre 2013 à leur arrivée à Douvres alors qu’ils venaient de Calais. Les forces de sécurité avaient découvert dans leur voiture des munitions, de l’argent liquide ainsi qu’un passe-montagne.Les enquêteurs sont également parvenus à établir leur présence dans un camp d’entraînement situé dans la province de Lattaquié, dans le nord-est de la Syrie grâce à un examen des communications passées depuis leurs téléphones.

Le jugement rendu par le tribunal londonien d’Old Bailey est symbolique à plus d’un titre. Il illustre les efforts des forces de sécurité dans l’identification des personnes de retour de zones de conflit. Premier jugement du genre, il intervient alors que la menace terroriste, en grande partie liée au risque que représente ce genre d’individus, est à un niveau jamais atteint dans le pays. Les autorités britanniques attendent ainsi de ce jugement qu’il décourage les candidats au départ pour le djihad. Elles estiment à un demi-millier le nombre de britanniques qui se sont rendus en Syrie et en Irak pour combattre au sein de groupes armés djihadistes. La moitié d’entre eux seraient rentrés en Grande-Bretagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.