PSA s’apprête-t-il à délocaliser au Maroc ?

Le constructeur automobile Peugeot s’apprête-t-il à délocaliser au Maroc ? C’est en tout cas ce qui transparaît d’un document confidentiel du groupe français, révélé par la CGT.

Selon la note interne, le groupe PSA compte fermer le site industriel d’Aulnay-sous-Bois, en région Parisienne. Le document parle d’une probable délocalisation vers le Maroc, la Tunisie ou la Turquie. Mais devant la levée de boucliers des quelques 3500 salariés, le groupe Peugeot Citroën a fait marche arrière. Il s’agit d’une note datant de presque une année, explique-t-on auprès de PSA. Des éclaircissements qui ont laissé les syndicats dubitatifs. Surtout que le groupe n’a cessé de réduire les effectifs de l’usine ces dernières années. En 2004, Aulnay-sous-Bois comptait encore plus de 6500 salariés.
Si ces projections venaient à être concrétisées, Peugeot Citroën deviendrait le deuxième constructeur français à s’installer au Maroc après Renault. La marque au losange qui a installé une usine à Tanger, sur la côte méditerranéenne du Maroc, sortira ses premiers véhicules en 2012. Dans un premier temps, la capacité de production sera de 170.000 véhicules par an, avant de passer à 400.000 en 2013. Environ 90% de la production de Renault-Tanger seront destinés à l’exportation vers les marchés d’Afrique du Nord, du Moyen Orient et d’Afrique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.