Institut TNS – Enquête : Les jeunes Marocains ont plus confiance dans l’avenir qu’ailleurs

La majorité des jeunes Marocains se démarque par son optimisme et sa confiance en soi et dans l’avenir du pays. C’est ce que révèle une enquête menée à grande échelle, par l’institut TNS Opinion pour le compte de la Fondation pour l’Innovation Politique. Dirigée par Dominique Reynié, directeur général de la Fondation et professeur de sciences politiques à l’institut des études politiques de Paris, l’enquête a été conduite dans vingt-cinq pays des cinq continents.

32.700 jeunes âgés de 16 à 29 ans ont été interpellés dans le cadre de cette enquête qui vient nous renseigner à la fois sur le mode de vie, les pensées et les aspirations de la jeunesse du monde d’aujourd’hui.

Au Maroc a été le seul pays arabe concerné par cette enquête, dont les résultats font ressortir sans équivoque, les signes d’optimisme et de dynamisme chez sa jeunesse. En revanche, la Tunisie et l’Algérie qui comptent des populations relativement jeunes avec une personne sur deux, de moins de 25 ans, n’ont pas été touchées par cette enquête pour des raisons de censure. Selon l’enquête, les jeunes Marocains se distinguent par la part de confiance qu’ils accordent aux institutions du Royaume chérifien. 73 % des jeunes Marocains disent avoir confiance dans les institutions religieuses, 60 % dans le gouvernement et 49 % dans le parlement. Contrairement à la France où 17 % seulement des jeunes ont confiance à part égale dans le gouvernement et dans le parlement, contre 30 et 31 % respectivement en Allemagne.

Idem pour la part de confiance que les jeunes Marocains placent dans leur avenir et celui de leur pays. 77 % des jeunes Marocains pensent que leur avenir personnel est prometteur, contre 53% des Français. 67 % de Marocains ont confiance en l’avenir de leur pays, contre 17 % seulement chez leurs semblables en France. 72 % de jeunes Marocains se déclarent certains de trouver un emploi contre 49% en France.

Par ailleurs, les jeunes Marocains paraissent également plus attachés que leurs semblables ailleurs, aux valeurs familiales, religieuses, patriotique et à la justice. 88% parmi eux pensent que la famille est l’un des fondements importants de la société, contre 77% des Européens. Si 55% des jeunes Marocains se disent prêts à désobéir à la loi pour combattre une injustice, en revanche, 87 % parmi eux pensent que la nationalité est importante dans l’identité de la jeunesse. Selon l’enquête, 69 % des jeunes Marocains se disent prêts à mourir pour leur pays, contre 59% des Européens. S’agissant de l’intérêt et de l’exercice des activités politiques, l’enquête révèle que 42 % des jeunes Marocains se disent favorable à engagement militant au sein d’un parti politique, contre 12 % chez les jeunes Français ou 23 % chez les Suédois. Enfin, au plan du militantisme associatif, là aussi les jeunes Marocains sont avec une part de 63 %, bien meilleurs que leurs congénères Français (46%) ou Allemands (36%). Malheureusement l’enquête n’explique pas les raisons de cet excès d’optimisme chez les jeunes d’un pays émergent et le manque de confiance chez les jeunes de pays nantis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.