Le recteur de la Mosquée de Paris ciblé par des terroristes venus du Pakistan

Le recteur de la grande Mosquée de Paris et vice-président du Conseil français du culte musulman, Dalil Boubeker (d’origine algérienne) a échappé de justesse à un attentat terroriste.

Il était parmi les personnalités ciblées par un groupe de cinq terroristes, revenus directement des bases d’entraînement d’Al-Qaïda au Pakistan. Les cinq terroristes, dont une femme ont été neutralisés à l’aéroport Roissy Charles de Gaule de Paris, a annoncé jeudi le ministre français de l’Intérieur, Brice Hortefeux. Ils étaient sur le point de commettre plusieurs attentats suicides dans divers coins du territoire français. A la suite des menaces proférées fin octobre dernier par le chef d’Al AQaïda, Oussama Benladen, en s’adressant directement aux Français la chaîne de télévision Al-Jazira, les services de sécurité français ont doublé de vigilance notamment au niveau des points sensibles comme les aéroports, ce qui leur a permis d’appréhender ces terroristes avant leur entrée en action.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.