Le personnel de France Soir baigne dans l’inquiétude

Le personnel de quotidien France Soir baigne dans un climat d’inquiétude et d’incertitude quand à l’avenir de la publication et à sa ligne éditoriale. Les maux des employés du quotidien, ont commencé avec le rachat du titre, en janvier 2009, par Alexandre Pougatchev, un jeune millionnaire russe, fils d’un oligarque proche de Vladimir Poutine.

Dans son dernier acte, Pougatchev a viré sans la ménager, la directrice générale adjointe de France Soir, Christiane Vulvert, alors que celle-ci menaçait de démissionner de ses fonctions de mandataire sociale, une fonction que le nouveau s’est approprié. Selon ce dernier, la situation financière est catastrophique. Le titre perd 2 millions d’euros par mois, d’après Pougatchev qui a annoncé, le 9 novembre, un investissement de 500.000 euros pour éponger une partie des dettes cumulées par le journal. Il prévoit aussi 20 autres millions d’euros destinés à l’élaboration d’une nouvelle formule, prévue pour janvier 2011.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.