De nouvelles tensions à l’horizon entre l’Algérie et l’Egypte

Les relations entre le Caire et Alger seraient en passe de traverser une zone de forte de turbulences. L’Egypte aurait décidé, selon plusieurs journaux égyptiens, d’inscrire l’Algérie sur une «liste noire» des pays arabes les moins sûrs au plan sécuritaire, avec l’Irak, le Yémen, la Mauritanie et la Somalie.

Il s’agit, selon la même source, de pays où le réseau terroriste Al Qaïda est actif. Les tensions consécutives au match ayant opposé le 10 novembre 2009 au Caire, les équipes algérienne et égyptienne lors des éliminatoires du mondial d’Afrique du Sud, ne se sont pas encore apaisées, un an après ces incidents. Elles risquent même d’être ravivées si les nouvelles mesures venaient à être officialisées. Les voyageurs algériens se rendant en Egypte, seraient à ce titre, soumis à des mesures de contrôle drastique et à une fouille systématique au niveau des aéroports. Pis encore, ces derniers feront l’objet d’une surveillance tout au long de leur séjour dans le pays des pharaons.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.