Le Canada va-t-il fermer son ambassade en Tunisie ?

Dans le cadre de l’évaluation quinquennale de sa présence diplomatique dans les quatre coins du monde et afin de mieux préserver ses intérêts à l’étranger, le gouvernement central du Canada envisagerait la fermeture prochainement de ses ambassades en Tunisie, en Zambie et au Cameroun.

Ottawa veut plutôt sanctionner les Etats africains qui ne lui ont pas attribué leurs voix pour un siège permanent au Conseil de Sécurité. Une information non officielle, qui n’est pour le moment qu’une rumeur, a été diffusée par le quotidien canadien «The Globe and Mail» et Radio Canada. Ce qui est sûr c’est que le gouvernement d’Ottawa qui compte actuellement 21 ambassades en Afrique, est déterminé à réduire d’un cinquième le nombre de ses missions diplomatiques et consulats dans le continent noir, dont notamment celles au Gabon, au Malawi ou à Cape Town en Afrique du Sud qui ont été déjà fermées. Parallèlement, Ottawa compte ouverture de nouvelles ambassades ou représentations commerciales dans des pays émergents en Asie et en Amérique latine. C’est là une décision qui n’est pas pour plaire aux Tunisiens, dont 15.000 ressortissants, pour la plupart des étudiants, vivent au Canada, selon des statistiques de 2009.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.