La Turquie met fin à trois années d’interdiction sur Youtube

Après près de trois années d’interdiction-prononcée en 2007 par un tribunal de Sivas suite à une plainte d’un particulier jugeant le média de partage en ligne « irrévérencieux » à l’égard de Mustafa Kamal Atatürk- Youtube a de nouveau droit de cité dans l’internet turc grâce à un jugement d’Ankara renversant la doctrine officielle. Cette décision a été accueillie avec satisfaction par les jeunes turcs, friands de ce média permettant de partager des vidéos, mais également par la communauté internationale.

Néanmoins, ce jugement vient remettre au devant de la scène la question d e la très active censure turque d’Internet, qui touche plusieurs milliers de sites, et notamment ceux relayant les revendications de la minorité indépendantiste kurde. Autre bémol : Youtube n’est accessible à nouveau que suite à la « constatation » par le tribunal d’Ankara de la suppression des vidéos incriminée en 2007, ce qui fait dire aux défenseurs de la liberté d’expression qu’un nouveau blocage pourrait survenir, si des vidéos similaires étaient mises en ligne, notamment par les adversaires de la Turquie. S’exprimant sur ce sujet, Mme Dunja Mijatovic , représentante de l’OSCE pour la liberté des médias , a estimé qu’ankara devrait encore faire un effort afin de « continuer dans cette direction en réformant sa loi sur internet et en levant les interdictions restantes sur les sites internet », selon le journal le « Le Monde » . Plusieurs spécialistes de la Turquie estiment que cette décision, prise alors qu’il n’y avait pas de pression particulière sur ce sujet, est destinée à « aplanir le terrain », avant la reprise de discussions avec l’Union européenne relatives à une éventuelle adhésion souhaitée fortement par la Turquie, mais rejetée par certains pays membres de l’Union, dont la France.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.