La justice sud-africaine bloque un projet d’exploration sismique de Shell

La justice sud-africaine bloque un projet d’exploration sismique de Shell

La justice sud-africaine a donné mardi, gain de cause aux communautés locales et organismes environnementaux qui avaient porté plainte contre l’exploration sismique de Shell au large de la «Wild Coast». Ce géant pétrolier ne peut donc plus avancer dans la mise en œuvre de ce projet au large de la côte est de l’Afrique du Sud.

C’est le magistrat Gerald Bloem qui a fait part de la décision de la Haute Cour de Grahamstown à Makhanda, selon laquelle Shell n’avait pas honoré son obligation de consulter et de sensibiliser les communautés détentrices des droits de pêche. 

Sur cette base, cette Cour a interdit l’exploration sismique de la multinationale tant qu’un permis environnemental ne sera pas délivré suivant la législation sur la gestion de l’environnement.

En outre, le juge Bloem a condamné la compagnie pétrolière ainsi que le ministre sud-africain des Ressources minérales et de l’Energie, Gwede Mantashe, à prendre en charge les frais de justice des plaignants.

Le projet d’exploration sismique de Shell porte sur une côte de la province du Cap-Oriental qui s’ouvre sur l’océan indien et qui comprend des aires marines protégées. Cette major voulait y sonder environ 6 000 km2 au moyen de la méthode traditionnelle de prospection par ondes dans l’objectif d’évaluer le potentiel en hydrocarbures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.