La chancelière allemande ouverte à l’accueil « contrôlé » de réfugiés afghans vulnérables

La chancelière allemande ouverte à l’accueil « contrôlé » de réfugiés afghans vulnérables

La chancelière allemande Angela Merkel s’est dite mardi ouverte à l’accueil « contrôlé » de réfugiés de nationalité afghane « particulièrement vulnérables » qui fuient le pouvoir taliban, tout en reconnaissant la complexité de parvenir à un terrain d’entente à propos entre alliés européens.

Rappelons qu’en 2015 et 2016, l’Allemagne a accueilli plus d’un million de demandeurs d’asile. Malgré tout, Mme Merkel a souligné que des solutions régionales devaient, avant tout, être trouvées afin de recevoir ces réfugiés dans les Etats limitrophes de l’Afghanistan. « Dans un deuxième temps, nous pourrons réfléchir à la question de savoir si les personnes particulièrement vulnérables doivent venir en Europe … de manière contrôlée et avec un soutien », a-t-elle estimé lors d’un point de presse à la suite d’une entrevue avec son homologue estonienne, Kaja Kallas.

La chancelière allemande envisage d’échanger sur la question avec le Haut Commissaire des Nations Unies aux réfugiés, Filippo Grandi.

Suite à la prise du pouvoir des talibans dimanche dernier, des citoyens afghans ont pris, par milliers, la direction de l’aéroport de Kaboul afin d’essayer de partir de leur pays. Ce mouvement était ponctué de multiples scènes de détresse qui ont soulevé une vague d’indignation à l’échelle internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.