Le Royaume-Uni prêt à accueillir jusqu’à 20 000 réfugiés afghans

Le Royaume-Uni prêt à accueillir jusqu’à 20 000 réfugiés afghans

Le Premier ministre britannique Boris Johnson présente ce mercredi à la Chambre des Communes un plan qui doit permettre d’accueillir 20 000 réfugiés venus d’Afghanistan pour fuir le régime des Talibans, de nouveau au pouvoir depuis ce week-end. 

Le gouvernement britannique n’a pas donné de date butoir pour l’accueil de ces 20 000 réfugiés, évoquant simplement un dispositif de « long terme ». Ce dernier s’inspire d’un programme destiné aux réfugiés syriens qui a permis l’installation de 20 000 réfugiés syriens en sept ans, de 2014 à 2021. 

Le ministère britannique de l’Intérieur a indiqué que quelque 5 000 ressortissants afghans « menacés par la crise actuelle » seront accueillis dès la première année, principalement de jeunes filles et femmes mais aussi de minorités religieuses. 

Ce dispositif vient en complément du programme ARAP destiné au personnel afghan employé par le Royaume-Uni tels que les interprètes, qui a permis l’accueil de 2 000 Afghans depuis le 22 juin. 

Sur le terrain, le Royaume-Uni a déployé 900 militaires à Kaboul pour assurer l’évacuation de ses ressortissants et de son personnel local. Et depuis samedi, ce son 520 ressortissants britanniques, anciens employés afghans et diplomates qui ont quitté l’Afghanistan à bord de vols militaires. 

Plaidant pour une « approche unifiée », Boris Johnson souhaite organiser la semaine prochaine un sommet virtuel des chefs d’Etat et de gouvernement du G7, dont le Royaume-Uni assure actuellement la présidence, afin de discuter d’une approche et d’une stratégie commune sur l’Afghanistan, alors que la communauté internationale réagit pour l’instant en ordre dispersé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.