Italie : Démission du chef du Parti Démocrate membre de la coalition gouvernementale

Italie : Démission du chef du Parti Démocrate membre de la coalition gouvernementale

Le leader du Parti Démocrate (PD, centre gauche), Nicola Zingaretti a annoncé jeudi sa démission de la direction de sa formation politique, exprimant son indignation suite aux conflits en interne. 

Le désormais ex-président du PD, qui en avait pris les rênes en 2019 en remplacement de Matteo Renzi, a déclaré sur le réseau social Facebook qu’il avait «honte» de cette formation politique, accusant ses cadres de se focaliser sur des querelles internes et des conspirations et non sur des défis nationaux à l’instar du combat contre la propagation du coronavirus.

Le PD est la deuxième plus importante formation politique au sein de l’actuelle coalition au pouvoir dirigée par le Premier ministre Mario Draghi. Celle-ci comprend presque l’ensemble des formations politiques représentées au Parlement, dont le Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème jusqu’à son entrée au gouvernement), la Ligue (extrême droite) et Forza Italia (droite).

En février, l’actuel président du Conseil italien a pris la tête d’un exécutif constitué d’experts et dirigeants politiques, piochant des compétences dans l’ensemble des formations politiques qui lui ont apporté leur soutien. Nombre d’observateurs s’interrogent sur la longévité d’une coalition gouvernementale si hétéroclite.

A en croire les analystes, Nicola Zingaretti pourrait faire acte de candidature à un deuxième mandat à la direction du PD ou plutôt briguer la mairie de Rome lors du scrutin qui aura lieu en juin ou plus tard au cours de cette année. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.