France-Covid-19 : De nouvelles mesures sanitaires plus strictes pour Paris et sa région

France-Covid-19 : De nouvelles mesures sanitaires plus strictes pour Paris et sa région

La capitale française, Paris et sa petite ceinture sont passées depuis dimanche soir en zone d’alerte maximale avec l’entrée en vigueur de nouvelles mesures sanitaires pour freiner la propagation du coronavirus.

Il s’agit entre autres, des restaurants qui pourront rester ouvert à condition de respecter un protocole sanitaire renforcé alors que les bars, eux doivent baisser le rideau. 

La mairie de Paris tiendra dans la journée une conférence de presse pour détailler les nouvelles mesures sanitaires qui devraient s’appliquer pendant au moins 15 jours dans la capitale et les trois départements de la petite couronne. 

Mais déjà, l’on sait que le Haut Conseil de Santé Publique a validé hier le protocole sanitaire renforcé proposé par les professionnels du secteur de la restauration et qui sera applicable dans les zones d’alerte maximale ainsi que dans les zones d’alerte renforcée. 

Selon les sydicats du secteur, les mesures en question devraient imposer la mise en place d’un cahier de rappel, une distance d’un mètre et demi entre chaque table et une fermeture des établissements à 22 heures. Les établissements qui respectent ces mesures pourront rester ouverts. Contraints depuis une semaine à baisser le rideau à partir de 22 heures, les bars parisiens sont désormais obligés de fermer totalement. 

Les services du Premier ministre ont annoncé qu’à partir de demain mardi, les salles ou amphithéâtres des universités ne pourront être remplis qu’à 50% de leur capacité au maximum en zones d’alerte renforcée et maximale. Le télétravail est plus que jamais privilégié. 

Paris a franchi depuis plusieurs jours les trois seuils qui correspondent à la zone d’alerte maximale et cette tendance s’est confirmée pendant le week-end. Le taux d’incidence dépasse toujours la barre des 250 pour 100.000 habitants à Paris, tandis que le nombre des lits en réanimation occupés par des patients atteints de Covid-19, dépasse les 30%, le seuil d’alerte maximale en Ile-de-France. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.