Le second round du dialogue inter-libyen se poursuit à Bouznika

Le second round du dialogue inter-libyen se poursuit à Bouznika

Les délégations des deux camps en conflit en Libye ont entamé vendredi soir à Bouznika, le deuxième round du dialogue devant conduire à un règlement politique de la crise libyenne. 

Les discussions se poursuivent ce samedi et dimanche dans la station balnéaire marocaine, entre les délégations du Haut Conseil d’Etat libyen et de la Chambre des Représentants libyenne, conduites respectivement par Fawzi Al-Agab et Youssef El Akkouri.

Les représentants du Gouvernement d’union nationale (GNA) basé à Tripoli et celui des institutions et forces loyales au maréchal Khalifa Haftar, basé à l’est du pays, s’activent en effet, à finaliser les critères et les mécanismes transparents et objectifs concernant le choix des occupants des postes de souveraineté, conformément à l’article 15 de l’accord politique libyen conclu à Skhirat (Maroc) en décembre 2015.

La rencontre qui a débuté vendredi 2 octobre «s’est déroulée dans un climat d’entente et de consensus autour des critères devant être pris en compte pour choisir les occupants des postes de souveraineté, conformément à l’article 15 de l’accord politique libyen conclu à Skhirat », a déclaré dans un briefing samedi soir, M. Driss Omran, de la Chambre des Représentants libyenne.

A signaler que le rôle « constructif et actif » que joue le Maroc dans la facilitation du dialogue libyen, a été largement salué et apprécié par les capitales occidentales et arabes et par plusieurs organisations internationales et régionales, à leur tête l’Organisation des Nations-Unies (ONU).

En effet, au lendemain du premier round, l’ONU avait déclaré qu’elle soutenait « toutes les initiatives qui permettraient de faire progresser et de compléter les efforts de paix en cours pour la résolution de la crise libyenne, y compris les derniers efforts du Royaume du Maroc qui a abrité les séances du dialogue entre le Haut Conseil d’État et la Chambre des Représentants libyens ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.