Le navire «Sea Watch 3» sauve 165 clandestins au large des côtes libyennes

Le navire «Sea Watch 3» sauve 165 clandestins au large des côtes libyennes

Le navire humanitaire allemand «Sea Watch 3» a réussi à sauver 165 clandestins en détresse au large de la Libye, au cours de deux opérations menées mercredi.

Le bateau battant pavillon allemand a effectué sa première opération dans la matinée à 29 mille nautiques des côtes libyennes, au niveau de Zaouia, ville située  à 40 km à l’ouest de Tripoli, a indiqué sur Twitter l’ONG Sea Watch, précisant qu’une centaine de personnes, dont des femmes et des enfants, étaient à bord de l’embarcation assistée.

Le soir, le Sea Watch 3 a sauvé 73 autres clandestins, dont 14 femmes et six enfants. Dans la matinée du jeudi, le même équipage recherchait toujours une autre embarcation en difficulté, que l’avion Moobird avait aperçue mercredi.

Il y avait beaucoup de mouvement en Méditerranée au cours de la journée du mercredi 17 juin. A en croire Safa Msheli de l’Organisation Internationale des Migrations (OIM), « six bateaux transportant 458 hommes, femmes et enfants, tentant de fuir la Libye ont été interceptés et renvoyés » dans ce pays en l’espace «des dernières 24 heures».

A propos, l’ONG Mediterranea, dont le navire «le Mare Jonio» se trouvait dans la zone de recherche et de sauvetage, a déploré avoir assisté en toute impuissance « à l’intervention des miliciens libyens qui … ont violé toutes les conventions internationales en repoussant des dizaines de réfugiés vers les bombes et la torture» alors qu’ils essayaient de fuir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.