Mise en orbite d’un satellite militaire espagnol

Mise en orbite d’un satellite militaire espagnol

Le groupe américain Sapce X a annoncé la mise en orbite avec succès hier jeudi, d’un satellite militaire espagnol par sa fusée «Falcon 9» dont le décollage depuis une base en Californie, avait été retardé d’une journée à cause de vents trop violents observés mercredi en haute atmosphère.

La fusée a décollé de la base de Vandenberg, en Californie à 14h17 GMT. Neuf minutes plus tard, SpaceX confirmait le déploiement réussi du satellite espagnol  PAZ en orbite terrestre basse.

Un premier contact avec le satellite a été établi par le centre de contrôle au sol du Centre allemand de recherche aérospatiale (DLR), à partir duquel les ingénieurs d’Airbus surveillent les opérations de lancement et de mise en orbite, visant à vérifier et à configurer le satellite et veiller au bon fonctionnement des systèmes et des communications critiques.

Dans cinq jours, les opérations du satellite seront transférées au Centre de contrôle au sol de l’INTA (Instituto Nacional de Técnicas Aerospaciales), situé à Torrejon de Ardoz, près de Madrid.

Il sera exploité par l’INTA et les équipes techniques d’Hisdesat, le propriétaire du satellite. Ce satellite a été en effet développé par l’opérateur du gouvernement espagnol Hisdesat et va servir à observer la terre.

Le satellite radar PAZ d’un coût initial estimé à 160 millions d’euros, a été réalisé par Airbus Espagne qui a coordonné cette opération avec 15 entreprises et trois universités européennes.

Le satellite est équipé d’un radar actif à synthèse d’ouverture ultrasophistiqué, conçu pour offrir une haute flexibilité et pour fonctionner sur plusieurs modes, avec des images de tailles et de résolutions différentes.

Ses applications possibles sont la surveillance de l’environnement, la gestion des ressources naturelles, la planification urbaine et agricole et l’évaluation des crises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.