Présence remarquée de Mohammed VI à Abidjan où débute ce mercredi le Sommet UA-UE

Présence remarquée de Mohammed VI à Abidjan où débute ce mercredi le Sommet UA-UE

Arrivé dimanche en Côte d’Ivoire pour une visite de travail et d’amitié, le roi du Maroc Mohammed VI va participer au 5ème sommet Union africaine-Union européenne, qui s’ouvre ce mercredi à Abidjan.

Au cours de sa nouvelle visite officielle en Côte d’Ivoire, le souverain chérifien a fait bonne figure aux yeux des Ivoiriens à l’occasion de l’inauguration en compagnie du président ivoirien Alassane Ouattara, de deux importants projets structurants.

Dès le lendemain de son arrivée Mohammed VI et Alassane Ouattara ont inauguré le point de débarquement des mareyeuses du village de Locodjoro, à quelques encablures du palais présidentiel.

Cette infrastructure baptisée du nom de «Mohammed VI», a nécessité un investissement de 2,6 millions d’euros, environ 30 millions de dirhams. Elle comporte différentes installations de pêche artisanale, une halle de poisson et des ouvrages de protection maritime.

La même journée, le souverain marocain a inauguré un centre professionnel multisectoriel dans la grande banlieue de Yopougon, au nord d’Abidjan. Ayant nécessité un investissement de 6,2 millions d’euros (70 millions de dirhams), cet établissement assurera la formation de 1000 stagiaires dans les spécialités des BTP et les métiers de l’hôtellerie et du tourisme.

Mais le Roi du Maroc Mohammed VI est surtout attendu pour le cinquième Sommet UA-UE qui rassemblera deux jours durant, près de 80 chefs d’Etat et de gouvernement africains et européens. Il s’agit d’une première grande rencontre internationale organisée en terre africaine, depuis le retour du Maroc, en début de cette année, dans l’Union Africaine.

Dans le sillage de la demande d’adhésion du Maroc à la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale, Nasser Bourita a abordé cette question ce mardi à Abidjan, avec le président de la commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, en marge des travaux de la réunion ministérielle du 5ème Sommet afro-européen.

A l’issue de ces entretiens, Marcel de Souza a confié à la presse avoir examiné avec Nasser Bourita, la demande d’adhésion du Maroc, précisant que cette question est inscrite à l’ordre du jour du prochain sommet de la CEDEAO, prévu le 16 décembre à Abuja au Nigeria.

«C’est une excellente chose puisque le Maroc est désormais membre de l’Union africaine», a-t-il dit, qualifiant le Royaume de «membre actif» dont «nous apprécions la participation et la forte implication».

La réunion ministérielle du 5ème Sommet UA – UE s’était ouverte, mardi matin à Abidjan, en prélude au Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement prévu les 29 et 30 novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.