Nouvelles tensions entre Berlin et Ankara

Nouvelles tensions entre Berlin et Ankara

L’ambassadeur turc en Allemagne a été convoqué ce mercredi par le ministère allemand des Affaires étrangères à Berlin pour des explications sur l’arrestation d’un activiste allemand des droits de l’Homme en Turquie.

La veille, la chancelière allemande Angela Merkel n’avait pas caché son mécontentement suite à l’arrestation du militant Peter Steudtner.

Le chef de la diplomatie allemande, Sigmar Gabriel, a interrompu ses vacances pour convoquer l’ambassadeur de la Turquie en Allemagne mercredi matin et lui faire part du mécontentement de son pays à ce sujet.

Après l’audience, le porte-parole du ministre allemand des Affaires étrangères a affirmé que le représentant du gouvernement turc a saisi l’importance que le gouvernement allemand accordait à l’incarcération de Peter Steudtner. Ce militant des droits humains est censé attendre son procès en prison, tout comme cinq autres activistes, dont la directrice d’Amnesty International en Turquie.

Pour ce qui est du citoyen allemand, les autorités allemandes estiment qu’il est «absurde de soupçonner un homme ayant eu jusqu’à présent peu de contacts privés ou professionnels avec la Turquie, sur des activités terroristes».

Le porte-parole de la chancelière allemande a demandé la libération immédiate de Peter Steudtner, avant d’appeler la Commission européenne à revoir ses versements financiers au gouvernement turc.

M.Steudtner dirigeait un séminaire à Istanbul, auquel prenaient part des défenseurs des droits de l’Homme turcs. Il est le dixième citoyen allemand à être incarcéré depuis la tentative de coup d’Etat en Turquie il y a un an. Neuf autres demeurent en prison, dont quatre binationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.