La justice italienne enquête sur une affaire associant football et immigration clandestine

La justice italienne enquête sur une affaire associant football et immigration clandestine

Le journal italien, La Gazzetta dello Sport a rapporté jeudi que la justice italienne vient d’ouvrir une enquête sur une affaire associant football et immigration irrégulière.

Si l’équipe de troisième division de Prato en est à l’origine, certains clubs de l’élite risquent d’être également éclaboussés par cette affaire.

Les forces de l’ordre de Prato ont placé jeudi dans la matinée quatre personnes en détention préventive, dont deux responsables du club de Prato calcio (Ligue Pro).

Par ailleurs, la police a perquisitionné plusieurs entreprises. D’après la Gazzetta dello Sport, certains dirigeants de cette équipe de troisième division auraient «favorisé l’arrivée illégale en Italie de jeunes mineurs africains».

Par la suite, ces derniers étaient «vendus à des équipes de divisions supérieures», évoluant donc en Série A ou B, sans que ces clubs ne soient informés du caractère illégal de leur entrée en territoire italien. En outre, plusieurs dirigeants sont soupçonnés d’avoir organisé des matchs truqués et des paris illégaux.

La même source de presse a précisé que les sièges de deux clubs, de Série A et B, ont fait l’objet de perquisitions, sans dévoiler le nom de ces équipes. A titre d’information, le championnat professionnel de football en Italie est constitué d’une première division – la Série A –, d’une deuxième division – la Série B – et de la Ligue Pro, qui est son troisième et dernier niveau.

Les personnes interpellées sont soupçonnées d’avoir facilité l’obtention de faux papiers à des jeunes Africains mineurs, dont des Ivoiriens. Ainsi, ces derniers avaient pu solliciter auprès de l’ambassade italienne d’Abidjan des visas de rapprochement familial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.