France : Le profil atypique de l’auteur de l’attaque à Notre-Dame de Paris

France : Le profil atypique de l’auteur de l’attaque à Notre-Dame  de Paris

Une source judiciaire a rapporté que l’homme qui a agressé un policier à coup de marteau hier mardi sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame à Paris se trouvait dans un état stable et a été placé en garde-à-vue. Il avait été hospitalisé en état d’urgence absolue après avoir été blessé par un tir de riposte des policiers.

Le policier agressé, âgé de 22 ans, a été légèrement blessé au cou et a été hospitalisé.

L’homme, âgé de 40 ans, a été identifié. Selon les papiers qu’il avait sur lui, il se nommerait Farid I. Originaire d’Algérie, il était inscrit depuis 2014 comme doctorant en sciences de l’information à l’université de Lorraine, à Metz. Le président de l’université a précisé que ses travaux portaient sur le journalisme et les élections en Afrique du Nord, au sein du Centre de recherche sur les médiations (Crem).

Arnaud Mercier, son directeur de thèse, a indiqué qu’il ne montrait rien de suspect et «aucun signe extérieur d’une adhésion excessive à l’Islam», soulignant néanmoins un silence de sa part depuis le mois de novembre. Inscrit à l’université de Metz, il avait suivi son directeur de thèse à Paris où ce dernier avait été muté il y a un an.

Farid I. qui avait sur lui deux couteaux de cuisine au moment de l’attaque, en plus du marteau avec lequel il a agressé le policier, a revendiqué être «un soldat du califat», un terme utilisé pour désigner le califat autoproclamé en juin 2014 de l’organisation djihadiste Etat islamique.

Selon une source proche de l’enquête, une vidéo dans laquelle il prête allégeance à l’Etat islamique a été retrouvée après une perquisition dans une résidence étudiante de Cergy dans le Val d’Oise, près de Paris, où l’homme occupait un logement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.