L’Algérie va fournir 20% de la demande d’Italie en gaz

L’Algérie va fournir 20% de la demande d’Italie en gaz

La multinationale pétrolière et gazière italienne Eni et la société publique algérienne des hydrocarbures Sonatrach ont conclu un accord sur la base duquel le géant italien va importer 20 % des besoins d’Italie en gaz naturel algérien, au cours de la période comprise entre octobre dernier et septembre 2017, rapporte l’agence de presse italienne « Ansa ».

Certains médias algériens précisent qu’au cours de cette année, la compagnie Eni a importé 9,8 milliards de mètres cubes de gaz naturel algérien. Un total qui équivaut à près de 16 % de la demande de l’Italie.

Le PDG de la multinationale italienne, Claudio Descalzi, a fait remarquer que cette convention a été signée sur la base de préalables commerciaux conformes aux conditions du marché. Il a précisé que  ce contrat entre dans le cadre d’un accord-cadre conclu le vendredi 25 novembre dernier par les deux parties.

Il y a à peine quelques semaines, les compagnies Sonatrach et Eni ont conclu un accord de coopération qui prévoit, entre autres, des investissements à venir dans le secteur des énergies. Cette convention a été paraphée par le patron de Sonatrach, Amine Mazouzi et son homologue du groupe Eni, Claudio Descalzi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.