Grande-Bretagne : première livraison par drone d’Amazon

Grande-Bretagne : première livraison par drone d’Amazon

Le géant du commerce en ligne Amazon a annoncé avoir réalisé le 7 décembre dernier sa première livraison aérienne par drone en Grande-Bretagne, plus précisément dans la région de Cambridge, en Angleterre. Une vidéo a été mise en ligne sur son site pour partager cette première.

De la commande à la réception, la livraison par cet objet volant sans pilote a pris 13 minutes. Le client a vu son paquet contenant un module de réception de télévision en streaming et un sachet de popcorn être déposé sur sa pelouse. Baptisé « Amazon Prime Air », ce service est appelé à se développer dans d’autres régions de la Grande-Bretagne après ce test réalisé en conditions réelles. C’est en juillet dernier que le programme de livraisons par drones en Grande-Bretagne avait été annoncé par Amazon, en collaboration avec le gouvernement britannique.

Le service de livraison par drones a le vent en poupe. En juillet dernier, la chaîne de supérette de proximité américaine « 7-Eleven » avait réalisé la première livraison par drone aux Etats-Unis en acheminant un sandwich au poulet, un café et un beignet à un client dans l’Etat du Nevada. Et, selon des médias outre-Atlantique, Alphabet, la maison-mère de Google, mais aussi Wal Mart, le géant américain de la distribution, travailleraient également sur des projets de livraison par drone. Un programme test a été annoncé par Alphabet en août, en collaboration avec la FAA, l’agence fédérale de l’aviation américaine.

Mais ce nouveau service se développera différemment selon les pays du fait des différences de législation. La législation américaine obligeant encore le pilote du drone à garder un contact visuel avec son appareil. Une autorisation de vol doit également être déposée pour les autres zones pour prévenir les risques de collision avec d’autres aéronefs. Et en France, législation actuelle empêche le survol des zones habités par les engins télépilotés, sans compter les nombreuses zones dites sensibles interdites de survol comme les hôpitaux ou toute la ville de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.