L’Allemagne stoppe ses livraisons d’armes à l’Arabie Saoudite

L’Allemagne stoppe ses livraisons d’armes à l’Arabie Saoudite

selon-journal-decision-ete-prise-stopper-arme-ksaDans son édition du dimanche, le journal Bild a affirmé que l’Allemagne a décidé d’arrêter ses livraisons d’armes vers l’Arabie Saoudite pour cause de « l’instabilité de la région ». Une option prise le mercredi dernier par le Conseil fédéral de la sécurité, qui se compose de la chancelière, du vice-chancelier et de sept ministres.

Bien que le quotidien populaire ait mentionné que cette information n’a pas été officiellement confirmée, il a indiqué que les demandes d’armes formulées par les autorités saoudiennes ont été « purement et simplement rejetées ou reportées pour un examen ultérieur ». Pour se justifier, le gouvernement allemand estimerait, selon certaines sources, que « la situation dans la région est trop instable pour y livrer des armes ».

Pourtant, le royaume wahhabite figure parmi les principaux clients de l’industrie allemande de l’armement, comme Bild l’a souligné. A ce propos, au cours de l’année 2013, le Conseil fédéral de la Sécurité a avalisé des fournitures d’armes d’un total de 360 millions d’euros (396 millions de dollars) en faveur de l’Arabie Saoudite.

A en croire un sondage Emnid commandé par Bild, 60 % des Allemands pensent que leur gouvernement devrait rompre ses rapports commerciaux avec l’Arabie Saoudite « en raison des violations des droits de l’Homme ». En ce qui concerne la vente d’armes, la même enquête conclut que 78 % des Allemands sont pour l’arrêt de cette relation commerciale. Malgré cette décision, l’Allemagne était belle et bien représentée par son ancien président, Christian Wulff, aux funérailles du roi saoudien Abdallah à l’instar de la France, par le président François Hollande et la Grande-Bretagne, par son Premier ministre David Cameron.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.