L’Allemagne, site des centrales à charbon polluantes

L’Allemagne, site des centrales à charbon polluantes

Selon une étude de WWF, l’Allemagne abrite quatre des cinq centrales thermiques à charbon les plus polluantes de l’Union Européenne.Cette association de protection de l’environnement a publié mardi ce document intitulé « Europe’s Dirty 30 », qui liste les trente principaux sites émetteurs de gaz carbonique de l’UE.

Centrale_poluanteEn matière de pollution, il y a le site de Bełchatów, situé au centre de la Pologne, qui vient devant quatre autres sites allemands. Plus précisément, il s’agit des centrales de Neurath et de Niederraussem (ouest), propriétés de RWE, le numéro deux du secteur allemand de l’énergie, et des centrales de Jänschwalde et Boxberg (est), appartenant à la compagnie suédoise Vattenfall. Au travers de cette étude, WWF s’est montré on ne peut plus clair : « l’Allemagne consomme plus de charbon pour sa production d’électricité que n’importe quel autre pays de l’UE, devant la Pologne et la Grande-Bretagne, respectivement deuxième et troisième », y est-il mentionné.

En dehors des cinq premières places occupées, en majorité, par les centrales allemandes, cinq autres sites du même pays se retrouvent dans le classement des centrales les plus polluantes établi par WWF. Cela correspond à un total de neuf centrales, ce qui place la première économie de l’UE à égalité avec le Royaume-Uni. Juste après vient la Pologne, forte de quatre centrales. Avec deux sites pour chacun des pays, l’Italie et la Grèce pointent derrière. Enfin, l’Espagne, l’Estonie, les Pays-Bas et le Portugal ferment ce classement, avec une centrale pour chacun .

Le Climate Action Network, le Bureau européen de l’environnement, HEAL et la Climate Alliance Germany ont participé à l’élaboration de cette étude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.