Etats-Unis : Campagne de lutte contre les migrants mineurs

Etats-Unis : Campagne de lutte contre les  migrants mineurs

mi

Par le biais d’une importante campagne de publicité, les Etats-Unis veulent tenter de dissuader les familles étrangères – notamment celles du Mexique et d’Amérique Centrale – d’y envoyer leurs enfants par des voies clandestines.
Un million de dollars, c’est la somme investie par les Etats-Unis dans cette campagne publicitaire. L’on peut, par exemple, voir sur un panneau, l’image d’un enfant dans un paysage désertique avec cet avertissement : « Je pensais que mon fils pourrait obtenir des papiers facilement, ce n’était pas vrai ». Depuis octobre dernier, pas moins de 52 000 mineurs non accompagnés sont entrés sur le territoire américain. Aujourd’hui, ces enfants sont gardés dans des centres de rétention surchargés, ce qui rend les conditions de vie déplorables. Comme si cela ne suffisait pas, le gouvernement américain vient de prendre la décision de commencer à expulser également les mineurs.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette initiative ne fait pas l’unanimité. Pour preuve, Rogelio Nunez, le directeur de Proyecto Libertad, une structure basée à Harlingen au Texas à proximité de la frontière mexicaine, « cette campagne publicitaire n’apporte pas de solution sur le fond ». A son avis, les familles qui laissent leurs enfants partir « prennent ce risque car elles veulent vivre ». Et de s’interroger, « est-ce qu’il vaut mieux que tu restes dans un pays où il y a plus de chances qu’il t’arrive quelque chose, où tu risques ta vie »?  Voilà ce que l‘on doit essayer de comprendre », a-t-il conclu.
Du fait de la montée de la criminalité en Amérique centrale sur les cinq dernières années, des familles entières sont contraintes de se déplacer pour fuir cette violence. En outre, certains enfants décident de quitter leurs pays dans le but de retrouver un parent déjà en situation administrative  irrégulière aux USA.
Pour lutter contre l’émigration des enfants, le Guatemala, le Honduras et le Salvador ont entamé, samedi dernier, une campagne dans le cadre d’une mise en œuvre de projets de développement local et la poursuite des passeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.