Espagne : Un secteur immobilier des plus attractifs

Espagne : Un secteur immobilier des plus attractifs

espagne-immobilierLa FIABCI (Fédération internationale des administrateurs de biens conseils et agents immobiliers) vient de publier les résultats d’une étude qui constate l’attractivité du secteur immobilier en Espagne où, dans certaines villes, le prix des appartements a baissé de 20%  par rapport à l’année dernière.
Les villes du littoral ainsi que les îles, Baléares, Canaries et Ibiza, concentreraient les meilleures affaires mais des opportunités immobilières sont également présentes dans les autres grandes villes espagnoles. La différence de prix au M² est en moyenne de 25% entre les deux côtés des Pyrénées. L’écart est particulièrement criant lorsque l’on compare les deux capitales espagnole et française où le M² se vend en moyenne 2 000 euros à Madrid contre environ 8 000 à Paris.
Depuis l’effondrement de la bulle immobilière en 2008, l’Espagne a perdu 25% de sa valeur en Andalousie et dans l’ensemble du Sud. De nombreux logements vacants, 635 000 à fin 2012, ne trouvent pas preneur. La FIABCI estime que la liquidation complète de ces stocks de logements invendus devrait prendre plusieurs années et que les prix de l’immobilier devraient continuer de baisser de 15% sur les trois prochaines années. Aux prix bas, l’attractivité du secteur immobilier est renforcée par une taxe foncière plus faible, 30% de moins que ce qui est pratiqué en France, ainsi que des frais d’acquisition qui comprennent l’impôt, la TVA et les frais de notaire.
Seule la ville de Barcelone, où les logements se vendent en moyenne 15% moins cher qu’il y a quatre ans, semble avoir résisté à la chute des prix. La limite de l’attractivité du secteur immobilier dans le pays réside dans les charges de copropriété.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.