News Digest: l’application Yahoo ! La plus détestée par les journalistes

vew-digest-yahooOn n’arrête pas le progrès, soit. Mais, de là à utiliser la technologie numérique en lieu et place des traditionnels journalistes, il y a de quoi alarmer les professionnels des médias, surtout que c’est Yahoo qui a introduit une application capable de faire la sélection automatique des informations destinées aux usagers de Smartphones.
Le pas a été franchi par le portail Yahoo! grâce à l’application News Digest. Un procédé pour Smartphones où les journalistes n’auront plus aucun rôle dans la sélection des informations destinées à la confection d’articles. Yahoo présentera ainsi à ses lecteurs des extraits de contenus éditoriaux, avec photos, vidéos, infographies, qui auront été préalablement rassemblés à l’aide de logiciels. A l’heure actuelle, la nouvelle application est disponible uniquement sur iPhone aux Etats-Unis. Mais la tentation est trop grande pour ne pas susciter les craintes de voir les concurrents de Yahoo se précipiter à travers la brèche ouverte par la nouvelle technologie. Ceci d’autant plus que News Digest peut être connecté à une autre application qui utilise les capteurs des Smartphones pour déterminer les désirs et les penchants des utilisateurs. Des prouesses technologiques qui font craindre une ruée des portails et sites Internet sur ces applications pour décupler leurs revenus publicitaires.
Des professionnels des médias commencent déjà à attirer l’attention sur les risques de conditionnement à grande échelle des utilisateurs des Smartphones et autres tablettes. Certains parlent même de « tromperie ». Ce n’est pourtant pas l’avis des promoteurs de la nouvelle trouvaille, qui estiment que les gens n’ont pas besoin de tout le flot informationnel qui circule et peuvent très bien se contenter de 8 à 10 informations pour être au courant de tout. « Les gens veulent consommer plus de contenus lorsque ceux-ci sont réduits à leur portion la plus essentielle », affirme catégorique Nick D’Aloisio, l’adolescent de 18 ans qui avait vendu en mars dernier son application Summly, rebaptisée ensuite News Digest par Yahoo !

2 Comments

  1. la science fiction n’est plus une fiction. Il arrivera bien un jour où les robots et autres logiciels supplanteront les humains dans bien des tâches

  2. Je pense que face aux progrès exponentiels de la technologie numérique, les traditionnels journalistes et les professionnels des médias pour lesquels s’inquiète l’auteur de cet article, devraient plutôt s’adapter au lieu de s’alarmer. Les supports de la presse écrite sont partout condamnés à disparaître à court ou moyen terme, du moins pour les médias qui ne parviennent pas à se métamorphoser en suivant le rythme et le mode de développement des TIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.