Irlande : Succès de l’émission obligataire

emiision-reussite-irlandeL’Irlande vient de réussir sa première émission obligataire depuis qu’elle s’est émancipée de l’assistance financière internationale au cours du mois dernier.
Maintenant, il n’y a plus aucun doute sur la fiabilité de cet Etat européen dans le domaine des investisseurs. En effet, l’Irlande a levé 3,75 milliards d’euros (5 milliards de dollars) par le biais d’une émission obligataire à 10 ans, assortie d’un taux d’intérêt de 3,543 %. Ce pays aurait pu faire mieux, tant cette opération a suscité une importante demande, de l’ordre de 14 milliards d’euros (18,6 milliards de dollars) et peut-être, en raison de la réduction du taux d’intérêt, en comparaison avec celui de la dernière émission datant de mars 2013.
Cette émission a su accrocher plus de 400 souscripteurs, dont des banques, des assureurs, des investisseurs et des fonds de pension. Ceux-ci étaient issus tant de l’Union Européenne (UE) que d’autres régions du globe, dont le Moyen Orient et l’Asie.
Bien entendu, l’Agence nationale du Trésor (NTMA), en charge de la gestion de la dette irlandaise, ne pouvait rater cette aubaine. « Il est clair, compte tenu de la demande très significative aujourd’hui, que les investisseurs irlandais et internationaux reconnaissent les progrès énormes réalisés par l’Irlande », a déclaré son directeur général, John Corrigan.
Pour rappel, ce n’est que le 15 décembre dernier que l’Irlande est sortie du plan d’aide qui lui a été imposé par la troïka composée de la Commission de l’UE, la Banque Centrale Européenne (BCE) et le Fonds Monétaire International (FMI). Dans ce cadre, cet Etat a touché, à partir de 2010, 85 milliards d’euros (113 milliards de dollars) d’assistance financière en échange desquels il a dû se plier à un redressement économique et budgétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *