Appel du Comité Al-Qods pour la sauvegarde du patrimoine universel de Jérusalem

qods-comiteLe Comité Al-Qods, réuni vendredi et samedi à Marrakech sous la présidence du  Roi Mohammed VI, a lancé un appel pour la sauvegarde du patrimoine humanitaire et civilisationnel universel de d’Al Qods (nom arabe de Jérusalem).
Dans son communiqué final aux termes des travaux de sa 20ème session, le comité Al Qods invite la communauté internationale à assumer  pleinement ses responsabilités à l’égard de la ville sainte et lui demande de peser de tout son poids sur les autorités d’Israël pour qu’elles mettent un terme à toutes leurs pratiques coloniales visant à altérer le statut juridique de Jérusalem.
Tous ces efforts individuels ou collectifs visant à préserver l’identité et le caractère symbolique de Jérusalem, ajoute le communiqué, sont de nature à contribuer de manière effective à la construction d’une paix réelle et à faciliter la tâche de ses artisans.
Les membres du Comité Al Qods et son président, le Roi Mohammed VI, lancent ainsi un appel de détresse à la communauté internationale pour la sauvegarde du patrimoine humanitaire et civilisationnel universel de Jérusalem ainsi que ses spécificités culturelles, religieuses, éducatives et démographiques.
Le Comité demande à Tel-Aviv, de faciliter la mission conjointe entre le Centre du Patrimoine Mondial et les organes consultatifs techniques de l’UNESCO, pour contrôler et surveiller les fouilles israéliennes au sein et autour de la vieille cité de Jérusalem et de ses remparts, considérés comme patrimoine universel en péril.
A l’issue de sa réunion de deux jours à laquelle ont été invités particulièrement des représentants des cinq pays membres permanents au Conseil de Sécurité de l’ONU, le Comité a invité ce dernier à suivre de près les tensions croissantes et la situation critique qui sévit dans la ville sainte du fait des pratiques ségrégationnistes et de la politique israélienne d’implantations de colonies de peuplement juif sur les terres palestiniennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *