Maroc : forte implication dans la réconciliation palestinienne

Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité Palestinienne, vient de souligner une nouvelle fois l’engagement traditionnel du Maroc en faveur de la cause palestinienne, illustré par la récente rencontre de réconciliation tenue par plusieurs factions palestiniennes au Maroc.
Dans un appel téléphonique au roi Mohammed VI mercredi, le dirigeant palestinien a exprimé au souverain marocain son souhait de voir se poursuivre cette médiation « sous les auspices du roi » pour faire aboutir le dialogue interpalestinien engagé au Maroc. Après l’étape du Caire, la ville de Skhirat, dans la banlieue de Rabat, avait accueilli pendant trois jours à la mi-janvier, des pourparlers entre divers groupes palestiniens. L’objectif était de poursuivre le processus de rapprochement afin de parvenir à une réconciliation nationale palestinienne. Traditionnellement au sein des instances internationales, le Maroc appuie le droit du peuple palestinien à disposer d’un Etat indépendant sur ses territoires et vivant en paix avec Israël, conformément aux résolutions de l’ONU. L’entretien téléphonique entre le roi Mohammed VI et le président de l’Autorité palestinienne a été aussi l’occasion d’annoncer la réunion au Maroc, dans les prochaines semaines, du Comité Al Qods, dont la présidence est assurée par le souverain marocain. Le Comité Al-Qods, qui défend l’identité culturelle et civilisationnelle de la Ville sainte de Jérusalem, appelle régulièrement la communauté internationale à exercer des pressions sur les autorités israéliennes. L’objectif est de dissuader Israël de poursuivre les destructions et les exactions visant à altérer le cachet chrétien et arabo-islamique de la Ville sainte.
Parallèlement à l’action diplomatique et internationale au Comité Al Qods, le Maroc mène une action résolue en soutien à la population de Jérusalem, à travers Bayt Mal Al-Qods Acharif. Créé en 1998, ce fonds est destiné à mobiliser les moyens financiers en faveur de programmes de réhabilitation urbaine et de soutien au profit de la population de la Ville sainte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.