Egypte : Qatar et FMI à la rescousse

Le Qatar a apporté une véritable bouffée d’oxygène à l’Egypte en injectant près de 2 milliards d’euros en argent frais, dont près de 400 millions sous forme de don, dans une économie épuisée par deux années d’instabilité politique et sociale.
Cette injection financière permettra au moins d’arrêter la dégringolade de la livre égyptienne qui a enflammé les prix, rendant le quotidien des  égyptiens encore plus dur que par le passé. Mais le Qatar n’est pas seul à se porter au secours d’une économie égyptienne exsangue. Vu le poids stratégique de l’Egypte, le FMI aussi s’apprête à accorder au Caire un prêt de 3,6 milliards d’euros. Mais les négociations sur les mesures d’austérité à entreprendre risquent d’être ardues. Le  président islamiste Mohamed Morsi aura du mal à convaincre les égyptiens de la nécessité de mesures de rigueur. Ceci, au moment où la majorité de la population est déjà éprouvée par deux années difficiles consécutives à la chute du régime Moubarak.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.