Espagne : Les prix du logement neuf en chute libre

L’immobilier dans le royaume ibérique poursuit sa descente aux enfers. Pour la cinquième année consécutive, les prix des logements neufs en Espagne ont poursuivi leur chute, affichant à fin 2012, leurs plus bas niveaux depuis début 2003.
Selon une enquête élaborée par Sociedad de Tasacion et dont les résultats ont été publiés ce mercredi, le logement neuf a perdu 33,5 pc de sa valeur par rapport à son niveau de 2007, année où a explosé la bulle immobilière.
Les prix moyens des logements neufs dans les capitales provinciales ont ainsi baissé de 6,9 pc en 2012 pour atteindre une moyenne de 2.212 euros le mètre carré, révèle l’enquête de Sociedad de Tasacion, une association spécialisée dans l’immobilier. Les régions les plus touchées par cette baisse des prix sont la Navarre (-12,6 pc), la Rioja (-11,6pc), et Castille-La Manche (-10,2pc). Un appartement de 100 mètres carrés coute actuellement quelque 221.200 euros, selon Sociedad de Tasacion qui craint la persistance du trend baissier dans le secteur en 2013.
Depuis l’éclatement de la bulle immobilière, qui a précipité l’économie ibérique dans la crise puis dans la récession, le pays se retrouve à la tête d’un stock de plus d’un million de logements invendus, neufs et anciens.
Dans une tentative de redynamiser le secteur et de liquider le stock des biens invendus, le gouvernement de Madrid a envisagé un projet de loi offrant un permis de résidence à tout ressortissant étranger qui achète en Espagne un bien immobilier à un prix supérieur à 160.000 euros.
En temps de crise tous les moyens sont bons pour faire tourner la machine économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.