L'économie turque en décroissance

Après des années fastes de croissance, l’économie turque commence à montrer des signes de fléchissement. Après un taux record de croissance de 8,5 pc en 2011 et 8,9 % en 2010, les prévisions turques tablent cette année sur un taux de 3,2 pc seulement. Lourdement impactée par la crise économique et financière qui sévit en Europe des 27, l’économie turque poursuit avec succès, de l’avis du ministre des Finances, Mehmet Simsek, « son processus d’atterrissage en douceur ».

Les autorités monétaires de la dix-septième économie mondiale, qui prévoyaient dans un premier temps, un taux de croissance économique de 4 pc pour 2012, ont dernièrement revu à la baisse ses prévisions de croissance en parlant désormais d’un taux de 3,2 pc. Selon le ministre turc, le déficit du compte courant a reculé à 59 milliards de dollars en août dernier, contre le pic de 78,6 milliards de dollars enregistré en octobre 2011. Ce recul est à imputer en grande partie aux répercussions négatives de la crise qui frappe l’Europe, principal partenaire économique de la Turquie. Le taux d’inflation devrait également baisser à 7,4 pc à fin 2012, avant de poursuivre sa régression pour atteindre 5,3 pc durant l’année prochaine, a estimé le ministre, ajoutant que l’économie turque a créé 4,2 millions de postes de travail depuis 2009. Le tourisme, un des secteurs clés de l’économie turque, n’a pas été, non plus, épargné par la crise en Europe en affichant déjà au 3ème trimestre 2012, une baisse de 4,1 pc par rapport à la même période de 2011. Les recettes touristiques en Turquie durant les neuf premiers mois de l’année ont totalisé 8,9 milliards de dollars, selon l’Institut de la Statistique turc (Turkstat), précisant qu’une part de 79,2 PC revient aux touristes étrangers et les 20,8 pc restants proviennent des ressortissants turcs établis à l’étranger. La moyenne des dépenses par touriste s’est élevée à 567 dollars durant le 3ème trimestre 2012. Durant la période juillet-septembre de l’année en cours, la Turquie a accueilli 15,5 millions de touristes, un chiffre en hausse de 3,7 pc par rapport à la période correspondante de 2011. Tous ces chiffres, estiment les experts, risquent d’être revus à la baisse d’ici fin 2012.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.