L’attaque d’Israël contre les sites nucléaires iraniens, tributaire du Oui d’un Rabbin !

Israël n’attend que l’aval de l’un de ses rabbins ultra-orthodoxes pour livrer une attaque militaire contre l’Iran. Si l’on croit les médias israéliens, le chef du gouvernement de l’Etat hébreu, Benyamin Netanyahu cherche à convaincre, le chef spirituel du parti ultra-orthodoxe Shass, le rabbin Ovadia Yossef qui fait pression sur des ministres les incitant à s’opposer à une éventuelle attaque armée israélienne contre son ennemi juré l’Iran.

Netanyahu a dépêché vendredi dernier, un de ses proches collaborateurs, le directeur du Conseil national de sécurité, Yaakov Amidror, auprès du rabbin, pour tenter d’obtenir son soutien. L’émissaire du Premier ministre israélien a été perçu par des journalistes au domicile du rabbin Yossef à Jérusalem. Jusqu’à présent, le rabbin Oyadia Yossef a ordonné aux ministres issus du parti Shass de s’opposer catégoriquement à une éventuelle attaque israélienne contre les installations nucléaires iraniennes sans une coordination préalable avec les États-Unis. Washington s’est officiellement opposée à maintes occasions, à une telle aventure israélienne contre l’Iran, qui risque d’embraser toute la région du Moyen Orient. Mais Netanyahu et ses faucons, dont le ministre de la Défense, Ehud Barak sont plutôt prêt à courir ce risque pour mettre fin aux menaces des dirigeants iraniens de vouloir anéantir l’existence d’Israël. Néanmoins, le Premier ministre ne dispose pas d’une majorité au sein du gouvernement et du cabinet de sécurité à même de l’autoriser à mener une frappe aérienne contre les installations nucléaires de l’Iran. Netanyahu cherche donc l’appui du rabbin Oyadia Yossof qui seul, peut amener les ministres récalcitrants, à céder aux ambitions du chef du gouvernement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.