Israël : l’escalade belliqueuse contre l’Iran divise les israéliens

L’annonce par le gouvernement israélien de sa détermination à procéder à des attaques contre les installations nucléaires iraniennes, suscite des débats controversés en Israël.

Les craintes concernent les conséquences inévitables de l’escalade belliqueuse du gouvernement Netanyahou sur la population israélienne elle-même. Beaucoup d’israéliens ne croient pas aux données avancées par le cabinet israélien sur une probable guerre-éclair contre l’Iran. La durée d’un mois de conflit et de 500 morts israéliens conjecturée par le gouvernement, est perçue avec grand scepticisme. Les ONG et les activistes de la société civile accusent le premier ministre Benjamin Netanyahou de minimiser les effets incalculables qui pourraient découler d’une agression contre l’Iran. Ils lui reprochent également d’ignorer délibérément les assurances données par les Etats-Unis. Washington affirme qu’il existe encore un espace pour la négociation en plus de sa détermination à intervenir militairement « en dernier ressort » contre l’Iran si cela s’avérait nécessaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.