Libye : les américains arrivent en attendant les français

Les Etats-Unis ont envoyé mercredi en Libye le plus haut responsable américain à se déplacer dans ce pays depuis la chute du régime Kadhafi, alors que des informations persistantes font état d’une possible visite du président français Nicolas Sarkozy, le lendemain 15 septembre.

Le secrétaire d’Etat adjoint américain chargé du Proche-Orient, Jeffrey Feltman a rencontré le N° 2 du CNT libyen, Mustapha Abdeljalil pour parler de l’après kadhafi. Ceci, au moment où la rébellion libyenne peine à venir à bout des dernières poches de résistance des partisans du colonel déchu. Ce dernier reste d’ailleurs introuvable. Mais les américains n’en ont cure. Tout en gardant la pression militaire de l’OTAN sur les derniers pro-kadhafi, ils préparent déjà l’avenir avec les nouvelle autorités libyennes. Même souci chez Nicolas Sarkozy, qui s’apprête à se rendre dans ce pays déchiré par une guerre civile sans merci. Le président français en avait fait l’annonce à l’occasion de la conférence sur l’avenir de la Libye, organisée le 1er septembre à Paris.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.