La Mauritanie postule pour un siège au Conseil de Sécurité

La Mauritanie compte postuler un poste de membre non permanent du groupe africain au sein du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Son ministre des Affaires Etrangères, Hamadi Ould Hamadi, qui prenait part, du 5 au 6 septembre, à la Conférence des Pays Non Alignés à Belgrade, a profité de cette visite, pour faire campagne en faveur de la candidature de son pays.

Actuellement trois pays africains, le Nigeria, le Gabon et l’Afrique du Sud siègent au Conseil. Leurs mandats s’achèvent en 2011 pour les deux premiers et en 2012 pour le dernier. Ce dont les autorités de Nouakchott sont sûres, c’est le soutien de leur voisin du nord, le Maroc, dont les rapports bilatéraux sont actuellement au beau fixe. En plus, une telle candidature arrangerait fort bien les intérêts de Rabat pour ce qui concerne le dossier du Sahara. Elle créera certainement un équilibre au sein du Conseil, compte tenu de la position sud-africaine entièrement favorable aux séparatistes du Polisario.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.