La Mauritanie verrouille ses frontaliers avec le Sénégal

La Mauritanie construit et restaure actuellement une cinquantaine de postes frontaliers le long de sa frontière avec le Sénégal. Les postes en cours d’achèvement seront équipés de matériels de surveillance électronique et d’équipement informatique.
Le projet est financé par un don de 15 millions d’euros de l’Union européenne (UE) et est réalisé avec le concours technique de l’Office International des Migrations (OMI). Ce dernier s’est également engagé à assurer la formation d’une centaine d’agents de sécurité mauritaniens spécialisés dans la gestion des questions de l’immigration.
Une mission conjointe du gouvernement mauritanien et de l’OMI qui s’est rendue récemment dans cette zone, fait état dans son rapport, du délabrement des postes frontaliers existants et qui ne répondent plus aux normes de sécurité internationales.
Si pour l’OMI, c’est le côté immigration qui prime, l’Union européenne s’inquiète de son côté pour les flux migratoire et surtout pour la prolifération de tous genres de trafics et des groupes terroristes basés au Sahel, auteurs d’enlèvement de plusieurs ressortissants de pays européens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.