La Libye va cultiver du blé sur les terres ukrainiennes

La Libye compte cultiver du blé sur des terres ukrainiennes, en contrepartie, l’Ukraine se dit prête à aider Tripoli à développer des centrales nucléaires civiles pour produire de l’électricité.

Le contrat a été conclu l’année dernière, mais n’a jamais été appliqué. Mais avec le changement de gouvernement à Kiev, la voie est désormais ouverte à ce contrat jugé Win-Win et qui a été annonce le 23 novembre dernier par le Premier ministre libyen, Al Baghdadi Ali al-Mahmoudi Sur la base d’un contrat bail, l’Ukraine, un pays désertique, riche grâce aux exportations de pétrole, mais pauvre en champs cultivables, mettra à disposition des Libyens, 100.000 hectares de ses terres agricoles. En contrepartie, Tripoli profitera du savoir faire ukrainien dans le secteur de l’énergie nucléaire civile. Le contrat prévoit la formation dans une première étape, des ingénieurs libyens par des experts ukrainiens. L’Ukraine qui a remporté plusieurs marchés dans le bâtiment et le transport public en Libye, espère aussi décrocher des concessions pour l’exploitation des champs gazier et pétrolifère libyens. Kiev attend toujours le feu vert de Tripoli.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.