Tripoli porte plainte contre le MCG pour outrage

Suite à la publication d’affichages polémiques par le Mouvement Citoyen Genevois (MCG) portant atteinte à l’image de marque du leader libyen, le colonel Mouammar Kadhafi, Tripoli a déposé plainte, suite à laquelle, le Conseil fédéral genevois a décidé d’engager une poursuite judiciaire contre le chef de cette formation populiste d’extrême droite, Eric Stauffer.

« Je viens effectivement de recevoir un fax du Ministère public qui m’informe de cette démarche » a confirmé Soli Pardo, l’avocat du parti. Le dépôt d’une plainte par les autorités libyennes était nécessaire pour que le Ministère public puisse instruire une procédure pénale. Il avait déjà pris des mesures conservatoires en demandant le séquestre de l’affiche incriminée qui appelle au renvoi des criminels étrangers (votation du 28 novembre) et comportait une photo du colonel Kadhafi avec comme légende: « Il veut détruire la Suisse ». Sur la base d’une dénonciation du Conseil d’Etat genevois, le ministère public menait depuis le 22 octobre dernier, une enquête judiciaire sur les affiches du MCG qui tomberaient sous le coup du code pénal pour outrage à un état étranger.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.