Afrique du Sud : Un violent incendie se déclare dans l’enceinte du Parlement du Cap

Afrique du Sud : Un violent incendie se déclare dans l’enceinte du Parlement du Cap

Une grande partie du siège du Parlement sud-africain au Cap a été incendié dimanche, sans faire de victime et un suspect a été déjà interpellé.

Durant toute la journée du dimanche, des sapeurs-pompiers se battaient pour maîtriser les flammes qui embrasaient ce bâtiment historique mais ils n’y sont pas totalement parvenus. 

Les présidents des deux chambres de cette institution et des ministres sud-africains doivent se rencontrer ce lundi pour évaluer l’ampleur des dégâts occasionnés par cet incendie. Il est à noter que l’Assemblée nationale a d’ores et déjà été complètement réduite en cendres. 

«Le plafond s’est écroulé. Le feu était si intense dans cette partie du bâtiment que les pompiers ont dû évacuer pour éviter tout danger», a confié à la presse le porte-parole du Parlement, Moloto Mothapo. Les élus de retour des vacances de fin d’Année ne pourront pas tenir  «avant longtemps», leur plénière dans leurs sièges habituels sans doute calcinés, a-t-il poursuivi.

L’incendie s’est déclaré dimanche vers 5h00 (3h00 GMT) dans la partie la plus vieille de ce bâtiment inauguré en 1884. Les ailes les plus récentes ont été érigées en 1920 et 1980. C’est dans la partie historique que le plafond est totalement parti en fumée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.