France : le gouvernement opte pour le remplacement du pass sanitaire par le pass vaccinal

France : le gouvernement opte pour le remplacement du pass sanitaire par le pass vaccinal

Le gouvernement réuni en Conseil des ministres extraordinaire hier lundi a opté pour le remplacement du pass sanitaire par le pass vaccinal. Si cette mesure est approuvée par le Parlement, elle devrait entrer en vigueur dès le 15 janvier. 

Le projet de loi passera à l’Assemblée mercredi et au Sénat à partir du 5 janvier en vue donc d’une application dès la deuxième quinzaine de janvier. A partir de cette date, il faudra soir avoir reçu trois doses de vaccin, soit avoir une dose et posséder un test négatif ou bien deux doses et un test négatif pour aller au restaurant, au cinéma, dans une salle de sport ou dans un TGV. L’amende pour la détention d’un faux pass devrait également passer de 135 euros actuellement à 1 000 euros. 

Le pass sanitaire, en vigueur en France depuis le 9 juin dernier, permet aux individus ayant reçu l’intégralité du schéma vaccinal, mais aussi les personnes détenant un test antigénique ou PCR négatif de moins de 24 heures ou un certificat de rétablissement au Covid, de se déplacer à l’étranger et d’aller dans les lieux publics. 

Avec sa nouvelle initiative qui était présagée de longue date, le gouvernement cherche à faire changer d’avis les 6 millions de Français qui ne sont pas vaccinés, dont plus d’un million de personnes identifiées comme à risque qui n’ont toujours pas entamé un schéma vaccinal. Mais les professionnels des secteurs de l’hôtellerie-restauration et du spectacle entre autres craignent que ce nouveau tour de vis ne provoque une baisse de la fréquentation de leurs établissements. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.