Berlin expulse deux diplomates russes suite à un assassinat commandité depuis Moscou

Berlin expulse deux diplomates russes suite à un assassinat commandité depuis Moscou

Le gouvernement allemand a décidé hier mercredi, de déclarer personae non gratae, deux diplomates russes en poste à Berlin à la suite de la condamnation d’un ressortissant russe pour un assassinat directement commandité, d’après la justice allemande, par Moscou. 

En réaction, les autorités russes ont jugé que ce verdict, qui pourrait occasionner encore plus de tensions diplomatiques entre les deux Etats, constituait une décision «politique». 

La Cour de Berlin a déclaré cet homme, identifié sous le nom de Vadim Krasikov, coupable du meurtre d’un Géorgien membre de la minorité tchétchène, tué par balles dans un parc de Berlin le 23 août 2019. Ce sont les autorités russes qui ont «donné l’ordre à l’accusé de liquider la victime», d’après le président de la Cour, Olaf Arnoldi.

La nouvelle cheffe de la diplomatie allemande, Annalena Baerbock, qui s’est engagée à adopter à l’égard de Moscou, un ton plus ferme que le précédent gouvernement, a indiqué que deux diplomates russes étaient «déclarés personae non gratae», affirmant que cet assassinat commis en Allemagne, est une « atteinte grave à la souveraineté de l’Etat». Cette même affaire a déjà occasionné, dans le passé, l’expulsion de diplomates russes et allemands.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.