Le gendarme italien de la concurrence inflige une lourde amende à Amazon

Le gendarme italien de la concurrence inflige une lourde amende à Amazon

L’Autorité garante de la concurrence et des marchés (AGCM) en Italie a condamné jeudi Amazon à s’acquitter d’une amende de plus de 1,128 milliard d’euros (1,35 milliard de dollars) pour «abus de position dominante» et pour avoir désavantagé des vendeurs qui n’avaient pas fait appel à son service logistique. 

«Amazon a porté atteinte aux opérateurs concurrents dans le service logistique du commerce électronique», a estimé l’AGCM dans un communiqué. 

Le spécialiste américain du commerce en ligne avait déjà écopé une sanction de 68,7 millions d’euros en novembre dernier, toujours sur décision de l’antitrust italien, pour violation des règles de la concurrence en ayant limité l’accès à la plateforme Amazon de certains revendeurs de produits Apple. 

Cette manière de procéder est particulièrement grave pour l’AGCM d’autant plus qu’«au moins 70 % des achats de produits électroniques grand public en Italie» s’effectuent sur Amazon.

D’après le gendarme italien, la position dominante du géant américain de l’e-commerce sur le marché italien «lui a permis de favoriser son propre service logistique … auprès des vendeurs actifs sur la plateforme Amazon.it au détriment des opérateurs concurrents». 

Les vendeurs n’ayant pas recours au service logistique d’Amazon sont carrément écartés d’un «ensemble d’avantages essentiels pour obtenir une visibilité et de meilleures perspectives de vente», a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.