Le chef de la diplomatie française en mission d’apaisement à Alger

Le chef de la diplomatie française en mission d’apaisement à Alger

De passage à Alger dans l’objectif de redynamiser les rapports bilatéraux et de créer un climat d’apaisement entre la France et l’Algérie après plus de deux mois de tensions, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a essayé de dissiper les malentendus entre les deux Etats en souhaitant une «relation apaisée».

Ce n’est qu’à la dernière minute que la visite du chef de la diplomatie tricolore dans la capitale algérienne a été annoncée. Jean-Yves Le Drian a eu une entrevue à Alger par le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, au cours de laquelle il a appelé à une «relation apaisée» entre les deux pays.

«Nous souhaitons que le dialogue que nous relançons aujourd’hui puisse conduire à une reprise des échanges politiques entre nos deux gouvernements en 2022, au-delà des blessures du passé que nous devons regarder en face, au regard des malentendus qu’il nous revient de dépasser», a soutenu M. Le Drian devant les médias après sa rencontre avec le dirigeant algérien.

Dans le même ordre d’idées, le Chef de la diplomatie française a aussi assuré que l’Algérie constituait «un partenaire essentiel pour la France sur le plan bilatéral, mais également sur le plan régional».

Pour rappel, le président français, Emmanuel Macron avait mécontenté Alger en octobre dernier en accusant, d’après des déclarations relayées par le journal français Le Monde, le système «politico-militaire» algérien d’entretenir une «rente mémorielle» autour de la guerre d’indépendance et de la France, l’ancienne puissance coloniale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.