Covid-19 : la 4è vague a débuté en Algérie

Covid-19 : la 4è vague a débuté en Algérie

A en croire le patron de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), le docteur Fawzi Derrar, la quatrième vague de Covid-19 a débuté depuis quelques semaines dans ce pays d’Afrique du nord, comme le redoutait les autorités algériennes.
« La courbe de la vague épidémique a commencé à monter, pas de manière rapide, mais au rythme des vagues précédentes », a déclaré dimanche le directeur de l’IPA au micro de la chaîne de télévision privée Echorouk News. D’après le docteur Derrar, cette situation « était attendue » vu la situation planétaire et au regard du comportement de la population qui résiste toujours à la vaccination.
Le nombre des contaminations en Algérie continue d’augmenter depuis quelques jours, atteignant même les 140 nouveaux cas et 6 décès par jour. Pourtant, cet indicateur était redescendu en bas des 70 cas au quotidien en début octobre dernier.
Ce boom des contaminations préoccupe au plus haut point le gouvernement algérien et particulièrement le ministère de la Santé, qui continuent à encourager, sans beaucoup de succès, la population à se faire immuniser.
Suivant les statistiques dévoilées la semaine dernière par le ministre Abderrahmane Benbouzid, rien que 11 millions d’Algériens sont vaccinés. Et dans ce lot, 6 millions de personnes se sont limitées à la première dose du vaccin, mais les 5 millions restantes ont été complètement immunisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.