Le président algérien opère un léger remaniement au sein du gouvernement

Le président algérien opère un léger remaniement au sein du gouvernement

Le chef d’État algérien, Abdelmadjid Tebboune, a procédé jeudi à un léger remaniement au sein du gouvernement à travers la nomination de nouveaux titulaires des portefeuilles de la Communication, de l’Agriculture et du Travail.

« Conformément aux articles 91, paragraphe 7, et 104 de la Constitution, et après avis du Premier ministre…, le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a procédé à un remaniement ministériel », a annoncé le cabinet de la présidence dans un communiqué.

Toujours d’après la présidence algérienne, Tebboune a remercié le désormais ex-ministre de la Communication, Ammar Belhimer, pour confier ce portefeuille à Mohammed Bouslimani. 

Pour information, M. Belhimer était en poste depuis janvier 2020. Son successeur a passé l’essentiel de sa carrière au ministère de la Communication, dont il a été secrétaire général entre 2011 et 2013.

De même, le ministre de l’Agriculture, Abdelhamid Hamdani, a été éjecté de l’exécutif à l’occasion de ce remaniement. Son fauteuil a été cédé à Mohamed Abdelhafid Henri.

Le dernier ministre à avoir été limogé par le président algérien est celui du Travail et de l’emploi, en l’occurrence Abderrahmane Lahfaya qui a été nommé à ce poste il y a, à peine, 4 mois, plus précisément en juin dernier. 

Il a été remplacé par l’actuel wali d’Alger, Youcef Chorfa. Ainsi, la capitale algérienne sera désormais gouvernée par son successeur, Ahmed Maabed.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.