L’Italie commence à injecter la troisième dose du vaccin contre le Covid-19

L’Italie commence à injecter la troisième dose du vaccin contre le Covid-19

L’Italie a entamé l’administration d’une troisième dose de vaccin contre le coronavirus après que cette démarche ait été approuvée par son Agence nationale des médicaments (AIFA).

Cette troisième dose, autrement appelée dose de rappel, sera proposée aux personnes disposant d’un système immunitaire faible, avait annoncé un peu plus tôt au cours de ce mois le ministère italien de la Santé. D’après la même source, ce sont les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna qui seront utilisés dans le cadre de cette campagne.

Celle-ci vise particulièrement les immunodéprimés, dont font partie les malades transplantés, ainsi que les personnes âgées et les résidents des maisons de retraite. Suivant les consignes de l’AIFA, les professionnels de santé recevront aussi cette dose de rappel.

Il est à noter que cette injection de rappel sera proposée de manière volontaire, étant donné que la vaccination contre le Covid-19 n’est pas obligatoire en Italie mais seulement vivement recommandée.

D’après les recommandations émises par l’AIFA, la troisième dose doit être disponible au minimum 28 jours après la dose précédente pour les immunodéprimés. 

Par ailleurs, la même dose devra être administrée au minimum 6 mois après la dernière dose aux personnes âgées de plus de 80 ans, à celles résidant en maisons de retraite et aux travailleurs de la santé. Dans leur cas, elle sera considérée comme un « rappel visant à maintenir une réponse immunitaire efficace ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.