Le Roi Mohammed VI souhaite la normalisation des rapports avec l’Algérie et la réouverture des frontières

Le Roi Mohammed VI souhaite la normalisation des rapports avec l’Algérie et la réouverture des frontières

Le Roi du Maroc, Mohammed VI a une nouvelle fois appelé les dirigeants algériens à la normalisation des rapports entre le Maroc et l’Algérie et la réouverture de leur frontière dans l’intérêt des peuples frères marocain et algérien.

Dans un discours prononcé samedi soir à l’occasion du 22ème anniversaire de son intronisation, le souverain marocain a bordé la situation sanitaire liée à la pandémie du covid-19 et son impact sur l’économie du pays, l’emploi et le pouvoir d’achat des citoyens. 

Le souverain a d’emblée salué les efforts de tous les intervenants pour endiguer la pandémie du covid-19 et atténuer son impact négatif sur l’économie du pays et les citoyens.

«En dépit de l’impact négatif laissé par la pandémie sur les projets et les activités économiques et sur la situation matérielle et sociale de nombreux citoyens, et afin d’en amortir le choc, Nous nous sommes efforcé de trouver des solutions », a souligné le Souverain, rappelant la création d’un Fonds spécial et le lancement d’un plan ambitieux de relance économique, destiné à soutenir les petites et les moyennes entreprises touchées par la crise, à préserver les emplois et à protéger le pouvoir d’achat des ménages à travers l’attribution d’aides financières directes.

Le Maroc, a-t-il ajouté «tire aussi sa puissance de ses institutions et de ses citoyens qui s’emploient, par leurs compétences et leurs initiatives, à développer, à faire progresser leur pays et à défendre son unité, sa stabilité ».

Au plan international, le Roi du Maroc a déploré les rapports anormaux qui existent actuellement entre le Royaume et l’Algérie voisine, soulignant que «l’état actuel de ces relations, ne Nous satisfait guère car il ne sert en rien les intérêts respectifs de Nos deux peuples. Il est même jugé inacceptable par bon nombre de pays».

«Entre deux pays voisins et deux peuples frères, l’état normal des choses, c’est Notre conviction intime, est que les frontières soient et demeurent ouvertes», a affirme le Roi Mohammed VI qui renouvelé à la même occasion, son «invitation sincère à Nos frères en Algérie, pour œuvrer de concert et sans conditions à l’établissement de relations bilatérales fondées sur la confiance, le dialogue et le bon voisinage».

Il a en outre, appelé les dirigeants algériens «à faire prévaloir la sagesse et les intérêts supérieurs de nos deux pays afin de dépasser «cette situation déplorable qui gâche les potentialités de nos deux pays, au grand dam de nos deux peuples et des liens d’affection et de fraternité qui les unissent».

Le Roi Mohammed VI a enfin invité le Président algérien «à œuvrer à l’unisson au développement des rapports fraternels tissés par Nos deux peuples durant des années de lutte commune».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *