17 migrants trouvent la mort dans un nouveau drame en Méditerranée

17 migrants trouvent la mort dans un nouveau drame en Méditerranée

Le Croissant-Rouge tunisien a fait état du décès de 17 clandestins et du sauvetage de 366 autres à la suite du naufrage de leur embarcation en mer Méditerranée. Tous ces migrants sont d’origine bangladaise.

Le responsable de l’organe subsidiaire du Croissant-Rouge dans le gouvernorat de Médenine, situé au sud-est de la Tunisie, Mongi Selim, a rapporté, par le biais d’un communiqué, que la marine tunisienne, en collaboration avec les unités maritimes libyennes, ont porté secours à près de 366 clandestins après que leur embarcation ait connu des difficultés au large de la côte de Zarzis, qui est sous tutelle du gouvernorat de Médenine.

La même autorité a ajouté que les dépouilles de 17 autres migrants, qui étaient également à bord de l’embarcation partie des côtes libyennes, ont été repêchées. En tout, ce bateau transportait 400 personnes, toutes originaires du Bangladesh. M. Selim a indiqué que ces clandestins sont morts des suites de « suffocation due à la fumée du moteur du bateau après une avarie survenue en pleine mer ».

« On est actuellement à la recherche d’un endroit pour ces migrants, afin de les soumettre à une quarantaine, tandis que les dépouilles des victimes seront transférées à l’hôpital du gouvernorat de Gabès (sud) pour enregistrer leur ADN avant inhumation », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *